OPERER OU POSER L’INDICATION OPERATOIRE

Décider s’il faut opérer ou non s’appelle « poser une indication opératoire » . Lorsque votre chirurgien estime qu’il faut vous opérer, c’est qu’il pense qu’il existe une cohérence forte entre trois éléments :

- 1° les données de l’interrogatoire c’est à dire l’ensemble des informations que vous lui avez fourni en expliquant les circonstances de survenue de votre pathologie, s’il s’agit d’un traumatisme, vos symptômes, leur rythme leur intensité etc…

- 2° les données de l’examen chirurgical qu’il aura pratiqué et dont il aura extrait un certain nombre de données médicales et chirurgicales.

- 3° l’ensemble des examens complémentaires que vous aurez fait ou qu’il vous aura fait pratiquer : radiographie, échographie, scanner, IRM etc…

Il aura à l’issue de la confrontation de ces 3 éléments pesé soigneusement les bénéfices qu’une intervention vous apportera  et les risques éventuels de cette intervention. Il aura également soigneusement évalué les risques d’une évolution sans intervention chirurgicale. Il est capital de savoir que le chirurgien propose une intervention mais que c’est toujours le patient après une information qui doit être selon les termes de la loi « éclairée, loyale, adaptée » qui l’acceptera. Chaque patient est libre et même encouragé à demander éventuellement toutes les explications complémentaires qu’il souhaitera avant de prendre sa décision définitive.

Il est fondamental que le patient respecte scrupuleusement les prescriptions et les conseils du chirurgien pour obtenir le résultat escompté de son intervention.

 

A l’issue de la consultation chirurgicale ou ultérieurement si vous souhaitez que le chirurgien réalise une intervention chirurgicale, un certain nombre de démarches est à réaliser : elles vous sont détaillées ci-dessous.

La consultation d’anesthésie :

Sauf intervention réalisée sous anesthésie locale, une consultation pré-opératoire d’anesthésie est obligatoire : cette consultation permettra aux médecins anesthésistes, en votre compagnie d’évaluer votre état de santé, votre suivi médical, et vos éventuels facteurs de risque quant à l’anesthésie future.

La consultation permettra également de décider d’un commun accord du type d’anesthésie réalisée à savoir anesthésie générale, rachi anesthésie, anesthésie loco-régionale… Un bilan médical complémentaire pourra vous être demandé et les prescriptions d’examens biologiques pré-opératoires seront réalisées à cette occasion.

Il est souhaitable pour cette consultation de vous munir de vos bilans biologiques et compte-rendus d’examens récents.

Les bilans complémentaires :

En fonction de votre intervention, des examens complémentaires peuvent être nécessaires notamment radiographiques, prescrits par le chirurgien mais également cardiologiques et ou pneumologiques prescrits soit par le chirurgien soit par l’anesthésiste.

Dans le cadre du dépistage des foyers bactériens dans les mises en place de prothèse, un examen ORL et dentaire peut vous être demandé.

L’hospitalisation:

la date et la durée de l’hospitalisation vous auront été précisées au cours de la consultation chirurgicale et confirmée lors de la consultation avec le médecin anesthésiste. Le médecin anesthésiste peut être amené à modifier la date de l’hospitalisation initialement prévue notamment s’il estime que des examens complémentaires plus poussés sont nécessaires. Pour des raisons de sécurité, il pourra également repousser la date de votre intervention (traitement pré opératoire d’une autre pathologie etc.) voire même contre indiquer l’intervention si le risque anesthésique est trop important.

Chirurgie ambulatoire:

vous serez hospitalisé  le matin de votre intervention,veillez à rester bien à jeun depuis la veille minuit et évitez de fumer. Vous pourrez quitter la clinique le soir même à condition d’être accompagné. Si vous êtes seul, prière de le signaler au secrétariat médical ou au chirurgien et votre retour à domicile sera organisé en transport médicalisé ou en taxi. La chirurgie ambulatoire n’est légalement possible que si votre domicile est situé à moins d’une heure de transport de la clinique.

Chirurgie avec hospitalisation (24 heures ou plus):

En fonction de votre intervention vous serez hospitalisé la veille de l’intervention dans le courant de l’après midi ou pour des intervention plus bénignes le matin de votre intervention et dans ce cas veillez à rester bien à jeun depuis la veille minuit et évitez de fumer. Il est strictement interdit de fumer dans la clinique y compris dans les chambres. Essayer d’arrêter de fumer avant votre intervention car le tabac augmente de plus de 6 fois les risques de complications post – opératoires. Pour les gros fumeurs une aide est souhaitable, veuillez vous renseigner auprès de votre médecin traitant ou prenez rendez vous à une consultation anti – tabac.

L’intervention:

L’horaire exact de votre intervention ne pourra vous être précisé que le matin même. les horaires pourront être modifiés en fonction des urgences. La durée de présence au bloc opératoire n’est pas la durée de votre intervention. En effet vous serez conduit au bloc opératoire par le brancardier une heure environ avant l’heure prévu de votre intervention afin de permettre la préparation et l’anesthésie dans de bonnes conditions. Après l’intervention vous serez conduit en salle de réveil où toute une équipe d’infirmières et de médecins veillera sur vous et traitera les douleurs post opératoires.

A titre d’exemple un patient devant bénéficier de l’implantation d’une prothèse de hanche sera conduit au bloc une heure avant l’intervention, la durée moyenne de l’intervention est d’une heure, la durée de passage en salle de réveil de trois heures, ce qui au total fait que vous serez absent de votre chambre pendant 5 heures. Ces durées sont des durées moyennes qui varient en fonction de l’intervention et de votre état de santé.

Pour les intervention ambulatoires réalisées sous anesthésie locale pure il n’y a pas ( ou à de rares exceptions) de séjour en salle de réveil.

La sortie de clinique:

La date de sortie est généralement prévue lors de la consultation chirurgicale pré opératoire, les durées de séjour annoncés sont des délais moyens, l’équipe médicale pourra être amenée à prolonger ou raccourcir votre séjour en fonction de l’évolution post – opératoire. Un retour en ambulance ou taxi pourra être prescrit si votre état le justifie.

Avant votre sortie vous sera remis un dossier avec vos prescriptions de sortie, une lettre à remettre le plus rapidement possible à votre médecin traitant, un rendez vous de consultation de contrôle avec le chirurgien. Le respect des prescriptions et des contrôles post opératoires est impératif, il est un des facteurs de réussite de votre intervention.

Transfert dans un centre de rééducation:

Si intervention et votre état le nécessite, vous pourrez être conduit dans un centre de rééducation. Les séjours en rééducation et le type de centre doivent toujours être prévus à l’avance lors de la consultation chirurgicale car les places sont peu nombreuses et doivent être retenues à l’avance. Notre secrétariat se chargera de retenir votre place auprès du centre de rééducation retenu lors de la consultation. Si pour des raisons personnelles vous décidez ultérieurement de séjourner dans un centre de rééducation autre que celui prévu lors de la consultation, vous devrez alors faire les démarches de réservation et d’admission vous même, notre secrétariat n’effectuera qu’une seule demande.

Le transfert en centre de rééducation n’est pris en charge que pour des pathologies bien précises et dans un centre de rééducation de proximité (bassin de santé d’Alès) Si vous désirez séjourner en centre de rééducation pour des pathologies non prises en charges ou dans un centre éloigné d’Alès le transport et le séjour seront à votre charge et vous devrez faire la demande vous même.

Les chirurgiens et la clinique ne sont pas responsables des refus d’admission que peuvent nous opposer ces centres de rééducation ni des refus de prise en charge de séjours ou de transports par les caisses d’assurance maladie.

Votre transfert en centre de rééducation se fera en ambulance et votre dossier médical vous sera remis ainsi qu’un compte rendu opératoire et une lettre pour le médecin rééducateur qui vous prendra en charge. A la sortie du centre de rééducation il est vivement conseillé de prendre rendez vous avec votre médecin traitant et votre chirurgien.

Pour plus de renseignements administratifs veuillez utiliser le lien suivant: www.clinique-bonnefon.fr